Paix-Amitié-fraternité

ex-alliance de joueurs sur exile et tribal war
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 cadavre exquis

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
joe batista
admin (c'est moi)
admin (c'est moi)
avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 56
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: cadavre exquis   Sam 17 Nov - 5:46

Cependant, Rosetta complotait pour récupérer le coeur
de Steve qui voulait se marier en secret avec Rebecca sans que
Cindy soit au courant et que Dana, sa troisième épouse ne gâche
pas la fête.
Mais comment allaient-ils cacher tout cela à Edouardo qui a prêté
sa villa à Jim après son accident de voiture qui l'a plongé dans le
coma et surtout de qui est vraiment l'enfant de Mary ?

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Eh ben, c'est facile... Roberto et Franseco sont
ensembles sachant que Roberto est le fils caché
de Loulla da Sylva et de Lulla!


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Mais c'est incroyable ! Car comme Pryscillia est la
fille de John qui est marié à Barbara qui est la belle soeur de
Richard qui fait chanter Percival à cause de sa liason avec Pamella
qui est la mère de Fabiano qui se fait passer pour Marmaduke qui
est porté disparu en Colombie, comment récupèrera-t-il l'héritage
d'Anthony- Joseph ?


***************************************************************

C'est encore plus facile... A cause de la distillerie
clandestine des frères Choupa chupp's et des soeurs Dora, le fils
Roberto II, le fils indigne de Bob (l'espion de la CIA pour la région
orientale de la petite Colombie) et de Dona Priscilla
(la tenancière du Bar El Pablo Escobit Senior... Mais chut!!!
On l'apprendra au 19999 ème épisode)
fabriquait un jus pomme, à base de coca et de..., qui
rendait aveugle.... Tu vois que je parle!
"J'ai connu une Polonaise qui en trenait au p'tit déj"...

***************************************************************

Cette polonaise connue sous le surnom de "La grande
perche de Cracovie" qui vécue un moment avec Steve mais qui due
partir au Brésil sous la pression du controversé Horst dit "Dum
dum de Stuttgart". Etait ce à elle que le notaire faissait
allusion en demandant ; "Ou est passé le grizbi salope ! ? ! "

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Donc, le frère de Bob, le célèbre Ted dit Teddy ou la
friteuse ou la lessiveuse ou la machine à repasser ou l'essoreuse
ou..., bref le Suisse (car il était né à la frontière Suisso-
Liechtenstienne),
trafiquant notoire de pépites de chocolat, pensait sortir
avec Roberta II, la nièce d'El Pablo Escobit Senior. Quand il
s'aperçut qu'elle avait une belle paire... de jumelle (tu pensais à quoi
d'autre?) dans la boîte à gants de la Jeep du père Don Patre.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Don Patre qui est en fait Eusebio Cafarelli, dit Le
Chanoine , et dont la voiture contenait outre ces jumelles, un
Walter P38 avec silentieux, un fusil à lunette Manlischer Carcano,
un lance roquette à visée infra rouge de fabrication soviétique
modifié en Tchécoslovaquie et 3,548 kilo de margarine embalés dans
un papier kraft dont l'étiquette écrite en deux langues ( japonais
et népalais ) indiquait Trinitrochluorène made in USA
résiste au calcaire. Cette Jeep se caractérisait aussi par ses
trois impacts de balles dans le siège du conducteur et un tag sur le
bidon d'essence " J'aurais ta peau fils de Pamela" .

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Bref, Roberta IV, la petite fille du héros local, El
Mosquito, pas le moustique mais du voleur du plan de l'avion vendu à Von
Mecklenburg- Vorpommern l'ancien, en escale, après une traversée du
désert dans les Andes, au port d'El Pepito. Ce dernier devait repartir à
bord d'un sous-marin allemand U-Boot le U 666 surnommé The Rabbit...
Quand il rencontra Benita, il s'installa en Amérique du Sud
pour la colonie, non loin du petit village d'El Diablo...
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Petit village tout en émoi suite à cet accident ou Jim se
trouve dans le comas.
Monsieur Müller, l'enqueteur de l'agence d'assurance
Morchentoy Morchentoy Morchentoy & Morchentoy émis des réserves sur
la cause accidentelle de cet accident suite aux éléments techniques
prouvant que les quatre pneux avaient éclaté
simultanément, que les flexibles de frein présentaient des lacérations au
rasoir, que l'accélérateur était bloqué par une colle japonaise de
fabrication coréenne dont M. Müller trouva un stock chez les frères
Choupa chupp's .
Pauvre M. Müller. Il s'est suicidé en se jetant dans le
port d'El Pepito aprés s'être fait couler du béton autour des pieds.
Passion amoureuse.
C'est évident.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Oui, je me rappelle, d'un accident similaire du côté ouest
d'El Pépito, fin 1945. Un dénommé Ulrich (officier de liaison
dans l'armée allemande) a eu un accident de la circulation, mortel, sur
l'autoroute du Soleil : En pleine ligne droite, dans une courbe, sur une
plaque de verglas le 15 août. La voiture (une traction de type
Citroën, flashée à 240 km/h suite à un mitraillage en règle par un spitefire
de 1943 modèle réf a 19999-42- B ter, couleur indéterminé, 4
mitrailleuses avec quatre croix noire, quatre drapeaux japonais et trois
cocardes tricolores anglaises) a réalisé une embardé de 540,525
mètres et a plongé à l'entrée du port d'El Pépito. Le coffre remplit de
lingots (de plomb??? Je pense...). Pourtant ces derniers
ressemblaient à des lingots d'or estampillés : Wermarcht 1939-1945..
D'après un journaliste, aveugle (pas de naissance, mais
suite à un malheureux accident de bricolage avec sa perçeuse électrique
après la parution de son article sur Ulrich), de l'époque, il avait
encore des marques des pinces crocodiles (de la gégéne), qui n'avait
plus toute sa tête...On le comprend! Des émotions comme celle-ci... Qui
tenait ces informations, d'un plongeur surnommé l'enclume et qu'on
a jamais retrouvé...
Il y a bien des bruits qui courrent, mais faut-il les croire...
Bref, ce journaliste sucrait ses fraises...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Et c'est la qu'on retrouve Eduardo avec la deuxième femme de
Steve.
C'est cette dernière qui, en revenant du Brésil, avait
ouvert cette clinique avec des fonds polonais.
Le directeur de cette maison de soin (le docteur Horst)
admis ce journaliste pour une cure de repos (qui dure encore).
Le journaliste cris trés fort en disant que c'est la faute
au rabbit et qu'avec 666 el diablo retrouvera Marmaduke.
Pauvre garçon...
Et Eduardo devint au même moment fournisseur de bottes en
béton pour nageur en profondeur.
Il dévelloppa une bonne clientelle.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Müller, Ulrich, Horst,... Membres de la diaspora allemande
ayant pour origine une vague triade chinoise. Enfin, qui n'a de chinois
que le nom, car elle a été développée par Tchang Kaï Tchèque. Kaï
parce qu'il s'était coincé les doigts dans la boîte à gants de la jeep
d'Eusebio Cafarelli dit Don Patre, en remettant la belle paire de... (tu
repensais à quelle chose, non?) jumelle. Et Tchèque parce que
sa mère avait été infirmière dans la ville de Krustie Nad Laden en
Tchècoslovaquie, qui finança la clinique du bon docteur Horst
(médecin major d'une unité de parachutistes qui devait sauter sur
Gibraltar pour atterir à Ceuta à cause d'un pilote myope). Ce bon
docteur interrogea Roberta IV, naïve et jeune infirmière, sur les
divagations du journaliste, au cours d'un cinq à sept, dans une chambre de
la clinique. Lui aussi voulait investir dans la reproduction de
Rabbit...
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Les investissements divers et variés que traitait le notaire
ont été révélé par un journaliste parent de Rebbecca et qui
fréquentait Cindy, lui aussi adepte de la plongée avec bottes
de bétons.Les fonds proviendraient du traffic de pépites de
chocolat de Teddy - la - friteuse , de la distillerie des frères Choupa
chupp's , du bar de Dona Priscilla et de la fabrique de botte
de nage en béton.
Les fonds transitaient au Brésil avec la grande perche de
cracovie qui grace à un passeport zimbabwéen écris en sanscrit
transférrait sur un compte d'une banque des îles Caïman avec un numéro
Helvético-Lichtensteinnien de l'argent belge en livres
chypriotes sur la place de Londres vers un compte numéroté à Hong Kong et
nominatif à Guernesey qui le transformait en Dollars de Bélize
imprimés en Iran avec un scanner chinois de fabrication
Yougoslave- lès-dents-matin & soir fourni par Roberto et Franseco qui le
détenaient de Jim.
Voila qui éclaire enfin beaucoup de chose.
Mais des documents du cabinet d'assurance Morchentoy
Morchentoy Morchentoy & Morchentoy montre que des transbordements par
sous- marin étaient couvert en sous- mains par un sous - pirant de
Pamella. Ce qui est sur c'est la réponse du Dr Horst à ces
divagations :
" Dum ! Dum !"
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Après ce cinq à sept, avec Roberta IV, ce bon docteur Horst
voulait de plus en plus investir dans la reproduction de Rabbit et lui
dit:"Roberta, mon enfant, l'homme de la Pampa qui sommeille en
moi, remettrait bien le couvert demain soir."
Pourtant, ce soir, une foule d'élèments le préoccupait : le
notaire et l'enquêteur de l'assurance Morchentoy, Morchentoy, Morchentoy et
Morchentoy, ce pauvre Monsieur Müller. Pour Horst, les heures du
sieur Müller étaient comptés.
De ce pas, il alla injecter une dose de Polonium (symbole Po,
n°84, un métalloïde, de masse volumique 9196 kg/m3, de couleur argenté,
masse atomique 209u) à ce journaliste aveugle, se trouvant dans la
chambre 9. Une fois l'injection faite, il ressortit. La chambre 9
correspondait en fait au 6. Une erreur de l'infirmière.... Oui,
mais laquelle.
Ce pauvre Von Mecklenburg-Pommern l'ancien sucrait, lui
aussi, pour la dernière fois ses framboises. Quand il alla à la
chambre 6, pour administrer un stimulant à base de Polonium à
cet aveugle. "Dum, Dum, Dum,..." dit-il.
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

"Werflurt noch einmal" dit Von Mecklenburg- Vorpommern l'ancien
en espagnol avec son accent napolitain ( Il avait longuement
vécu au Pakistan ),
car il en est sur : " Pamella est amoureuse de moi !"
Et il serait sur son visage (beau lisse ridé et mal rasé) la
petite culotte de Roberta IV.
"Nous fuirons ensembles dans le sous-marin et tant pis pour Steve."
A ce moment la Eduardo entra et dit en latin avec son accent
Suédois
(lui aussi avait visité la Chine en y arrivant à pieds)
" Et une paires de bottes de nage en béton pour la 6 ! Une !"
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Ce bon docteur Horst retourna à son bureau. Au mur, les
photographies de l'ensemble des clients... Non, non, des patients de sa... Non,
non, de la clinique. Les infirmières étaient à part. Il prit son
marqueur rouge offert par le Cher Leader Maximo King Il Son Foux ces
Gaulois, lors d'un repas dansant des anciens de l'abwehr ayant collaboré
avec l'armée soviétique à Berlin en 1936.
Il fit une croix sur les chambres 6 et 9.
Deux sur cent cinquante! Notre quota de perte devrait augmenter
cette année... pensa-t-il.
Le Mauser à la main, il alla faire quelques cartons dans la
clinique.
C'était l'heure de la chasse à court. Il voulait se détendre les
nerfs avant de rechercher ce sieur Müller dans les pages jaunes...
"Dum, Dum" dit-il.
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

A ce moment la, dans le le bruit du crissement de pneus
(des GoodYear manufacturés à Akron dans l'Ohio par un ouvrier
guatémaltèque titulaire d'un titre de séjour Hondurien)
sur le gravier de la cours de la clinique
(gravier de rivière datant du trias supérieur à forte teneur en
pheldspath)surgit la Ferrari de Mary .
(En fait il s'agissait d'une Fiat Panda importée par Pellegrini &
Martinez & Co.
Monsieur Martinez avait arraché les monogrammes Fiat et placé un
autocollant Ferrari
à la place. Mademoiselle Pellegrini avait repeint le véhicule en
rouge et écrit "TURBO"
sur la lunette arriére. Et l'avaient vendu comme une vraie
Ferrari. Trés belle.)
Mary, vétue d'une robe fuseau noire et moulante en schachlick
mercerisé provenant des entrepôts "containers-perdus-mais-pas-pour-moi"
assez courte laissant apparaître sa cuisse gauche ou l'on pouvait voir son tatouage " Monte plus
haut mon loup tu y es presque",
sorti de sa voiture d'une manière hystérique, ce qui permi à son
sein gauche de sortir de sa robe.
Elle apostropha le bon Docteur Horst en collère ;
" Je sais tout ! "
Cria-t-elle.


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Le docteur Horst rangea son mauser comme cet acteur français dénommé
Bébel, dans son pantalon. Il descendit les marches de sa clinique,
blouse ouverte sur une chemise hawaïenne déboutonnée sur les deux ou
trois premiers boutons du haut. Sa chaîne en or 99,9 carats
apparassaît.
- Et alors! Tu connais les tarifes pour une piqure de Botox au niveau
des lèvres.
Il laissa en plan la belle Mary qui se mit à pleurer. Quelques
instants, plus tard, il tapota sur son ordinateur pour rechercher des
informations sur le Sieur Müller. Quand il découvrit à l'écran de son
TO 9 (un ordinateur Thomson de marque française fabriqué en Thaïlande
avec des pièces chinoises, népalaises, de la Terre de Byrd, etc) :
Monsieur Müller, enquêteur pour le compte de l'assurance Morchentoy,
Morchentoy, Morchentoy & Morchentoy, veuf, un enfant : Mary PELLEGRINI
(23 ans), diplômée de l'Ecole Supérieur de Puéricultrice d'El Pépito,
célibataire, mensuration : (accés non autorisé).
Il fallait récupérer le coup. Il déposa son mauser entre sa boîte de
cigares cubains (roulés sur les cuisses et non sous les bras) et une
maquette de Junkers JU 52 de l'entreprise Junkers & CO. "Dum, Dum?"
pensa-t-il...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Tout entier plongé dans ces pensées ( qui occupaient 6 082 162 700 neurones)
il vit entrer Cindy (infirmière réanimatrice depuis 1 an, 15 mois, 8 semaines
23 jours, 125 heures, et 88 minutes dans la clinique)
qui venait présenter le bilan de la soirée :
" Hy bourreau des coeur, vl'a les niouzes.
Les chambres 6 et 9 viennent d'être libérées.
Madame Benita viendra demain.
Il faudra ballayer le gravier, Il y a des traces de pneus dessus.
Monsieur Eduardo signale que le port commence à être encombré
Et que comme Jim, chambre 1, est toujours dans le comas
il va récuperrer sa vila.
L'agence du cabinet d'assurance Morchentoy Morchentoy
Morchentoy & Morchentoy demande si nous avons vu son enqueteur
et nous verse la somme habituelle.
Et pour finir mademoiselle Roberta IV
se trouve dans la chambre 69 avec une fuite à la vessie.
Je vous prend un cigare car je vais aux toilettes."
Et elle touna les talons.
Le bon Docteur Horst était toujours étonné
par la souplesse des chevilles de Cindy.
Un vol d'oies sauvages survolle la clinique à une altitude de 64 mètres.
Elles crient HOINK HOINK HOINK sauf la
huitième qui chante CHABADA BADA.

_________________
Joe Batista
golden age

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
joe batista
admin (c'est moi)
admin (c'est moi)
avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 56
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Sam 17 Nov - 5:47

"Encore une bonne journée." pensa le bon docteur Horst, tout en
réalimentant son mauser. Pourtant, la niouze sur Roberta IV et sa
fuite urinaire, le chagrinait. "Pas de cinq à sept demain soir, mais
une piqure de vitamines, pour la soigner à base de Polonium. Ach, le
Polonium..." La prochaine fois, il faudra remercier ce médecin
soviétique sur ce médicamant.
Il appuya sur l'interphone :
-Pablo, s'il vous plaît, pourriez-vous changer le gravier. Vous
n'oubliez pas l'inspection sanitaire surprise de demain! Merci..."
La chambre 69 serait libre à nouveau.
La chambre 1 se situait tout près. Il alla rendre visite à ce brave
Jim. Eduardo avait bien mérité sa nouvelle villa. Jim ne vit pas venir
le coup du coussin.
Cindy méritait une promotion. Il hésita entre le noir et le rouge...
-Eduardo, çà vous dirait une partie de pêche? On doit causer de la
place dans le port. Dum, Dum...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Le lendemain, exeptionnellement,
le soleil se leva à 6 heures 12 3/4.
Le bon Docteur Horst prenait son petit déj
(composé de bratwurst mayo et d'huitres sucrées trempées
dans du lait) dans son bureau de la clinique.
Au loin les mouettes rigolaient.
La lumière matinale scultait les ombres sur les champs de
spaggetti (la saison commençait).
Lentement une Ford de modèle Opel carrossée en
break de chasse convertible stoppa à toute alure.
Rosetta en descendit avec un tuperwarre bleu canard
(mais canard d'Amérique du sud) et une bouteille thermos.
Elle était seule avec son spitz allemand, et son homard
en laisse.
Elle avança sur ses pieds chaussés de moon-boots
bleues pale ornées d'un Donald Duck en peignoir
rayé rouge et blanc, vers le bureau du Docteur.
L'entendant venir, le bon Docteur Horst mis des lunettes
demi-lune sur sa tête et sorti une règle à calcul du
second tirroir de son bureau.
Ca ne sert à rien mais ça donne l'air intelligent pensa-t-il.
Rosetta entra sans frapper et dit de sa douce voie lactée:
"Bonhonjouhour Bob.
J'aihé réhéhussihi."
Elle posa le tupperwarre, le montra au bon Docteur et dit;
"Voiha çi leheu coheuheur de Stihive "

Pendant ce temps à Véra Cruz, Madame Diaz achetait de
l'huille d'olive dans le magasin de Richard.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Le docteur Horst pris son mauser et tira frénétiquement sur le homard
qui tâchait sa nouvelle moquette. Et qu'il n'était pas bleu par dessus
le marché, comme aurait dit Georges...
Il se leva, pris son scalpel et tailla un short à Rosetta. Puis il
sortit de son bureau pour se réfugier dans la salle d'opération. Il
appuya sur un bouton. Le mur pivota pour laisser la place à un long
couloir sombre. Torche en main, le docteur referma et s'avança dans le
couloir. Au bout, un ascenceur s'ouvrit. La voie de Roberta IV lui
demanda :
- Quel étage Herr Doctor?
- X. répondit Horst.
L'ascenceur s'éleva doucement, une odeur de graisse à base d'huile
d'olives marocaines de position tarifaire 1 666 999 000 A, provenant
de Chine en passant par la Lorraine, reconditionnée sur les îles
Shetland l'embauma. La porte s'ouvrit. "Enfin seul!" dit-il. Le sieur
Müller n'avait plus que quelques heures à vivre...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Eusebio Cafarelli, dit Le Chanoine, était fou de rage.
Sa Jeep lui a été barboté par la machine à repasser .
Surtout que dedans se trouve une belle paire... de jumelle (tu pensais à quoi
d'autre?) dans la boîte à gants.
"Ca va chier grave ! " Hurla-t-il.
Et il téléphona à son assureur:
l'agence Morchentoy Morchentoy Morchentoy & Morchentoy.
DRîîîîîîîîNG !!

Pendant ce temps à Véra Cruz, Richard dit à Madame Diaz:
"Pryscillia, on ne peut pas continuer à se voir comme ça."

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Loin de cette agitation, le bon docteur Horst se reposa sur son lit de
camp avec son ourson Teddy. Il sombra doucement dans une sorte de
léthargie. "Dum, Dum,....."
Au même moment, le Père Joseph, compagnon de combat du docteur Horst
lui rédigea un rapport circonstancié sur ses activités du mois et un
rapport prévisionnel. Dans sa ligne de mire : Le Chanoine. Ce dernier
était passé devant lui pour le grade d'Evêque d'El Pépito. Pourtant,
il conservait sa place au Service Secret du Saint Père (le fameux
SSSP, gardien de la foi...). Sa secrétaire, Soeur Emmanuelle, tapait
son rapport sous sa dictée et à la baguette. Les enluminures
attendraient une prochaine fois. Le tampon CONFIDENTIEL, SECRET
DEFENSE était apposé à la fin de sa relecture par ce dernier... Un
cachet de cire avec les armoiries de sa bague furent mis une fois
ficellé le rapport. La LRAR était prête...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

A 7 heures 11 minutes l'auto radio de la Jeep
jouait "tiens voila du boudin" par le grand
philharmonique de Berlin dirrigé par Manu Chao
et accompagné par les coeurs de l'Armée Rouge
et Vannessa Paradis.
Teddy réajusta ses ray ban et dit en regardant
son interlocuteur dans les yeux:
" J'offre 75 000 dollards !
- et un mars ! " ajouta Roberta II.
A ce moment la musique changea pour
entonner une version rap de la marche de Benny Hill
par Maria Callas et André Verschuren sous la dirrection de
Loulla da Sylva qui, à l'époque, était quatrième gazou à
l'emporium orchestra de Londres avant son opération .
Il était 7 heures et 72 minutes.

Pendant ce temps à Véra Cruz, Madame Diaz dit à Richard
" Je dois partir à la poste Richard.
- Rien ne dois nous séparer Pryscillia !
- Mais je dois poster la lettre recommandée du Père Joseph, Richard.
- Je t'aime Pryscillia !"
Dans la rue défilait le 3ième escadron du génie sans bouillir de la
garde au son de la Paimpolaise.

Il était 8 heures et 88 minutes...

"Allo ! Morchentoy ?
- Non c'est le notaire.
- Dom Patre ici.
- J'ai quatre Morchentoy avec des trous de 7.65 et de 9 ici.
- Merde ! Moi qui n'ai rien mangé...

Les oies sauvages survolaient El Diablo en chantant du Polnareff.

Il était 9 heures pile !
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Le Père Joseph cherchait différents stratagèmes pour mettre un terme à
la carrière du Chanoine : poison (il était un Maître), corruption,
proxénétisme, accident... Une idée lui vint : mettre une pieuse image
dans les bibles de la Cathédrale d'El Pépito (comme Marque Ta Page),
une photo du Chanoine avec une Walkyrie dans une position (celle du
Mis.......) qui était sans équivoque, qu'il trouva dans son album
photos.
"Superbe" pensa-t-il, "A moi, la barrette cardinalice". Sans oublier
de pièger la jeep du Chanoine, on est jamais trop prudent. "On fera
passer celà pour un suicide suite à cette humiliation suprême".
Sa formation au SSSP, avec option coups tordus en tout genre, lui
servait une nouvelle fois.
Soeur Emmanuelle allait prendre aussi du galon mais avant un autre
travail l'attendait un mémo sur le sieur Müller....

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

- Dom Patre.
- Oui Maître.
- Ammenez vous avec votre Jeep.
Nous allons apporter les assureurs à la clinique du
bon Docteur.
- JE N'AI PLUS MA JEEP !
- Rhaa ! Je vais devoir prendre mon autobus à gazogène !"

(Un modèle tout neuf en peau d'autruche et à sièges baquets
réellement remplis d'eau.)

Pendant ce temps à Véra Cruz:
"- Je t' enlève Pryscillia !
- Mais enfin Richard ! Soeur Emmanuelle m'a confié cette
lettre et c'est urgent. Je dois aller à la poste.
- Tu la remettras en main propre. Fuyons dans cette Jeep"

( dans laquelle la marche de Benny Hill avait fait place à
la Toccata et Fugue en ré mineur BWV 565 par Eddie Van Allen)

" Bonjour Cindy vous ètes trés élégante aujourd'hui." Dit Eduardo.
- Oui il y a une inspection sanitaire surprise."

Pour cette circonstance elle portait de superbes escarpins tressé en
box-calf de synthèse doublé d'une fine peau de ragondin angora
de basse charente passepoilé de cuir noir de russie (une
oeuvre d'art de l'industrie cordonnière Italienne importé par son parrain )
et un superbe collier de perles néo-zélandaise en pur plastique synthétique
(ça coute une fortune).


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Un jeune stagiaire du SSSP confié au Père Joseph avait emprunté la
jeep du chanoine, sur ces entrefaits, en vue de la pièger. Une fois
l'opération faite, il la ramena à l'endroit où, il l'avait emprunté.
Il avait changé la station de radio pour une chanson des Beachs Boys
parce qu'il ne trouvait pas les Villages People...
Avant d'aller se confesser dans le bureau du Père Joseph. Il alla
acheté une glace Vanille-Fraise. Le serveur lui donna trois boules au
lieu de deux (Le Père Joseph était déguisé en serveur). Le stagiaire
lécha les boules puis parti satisfait, le poison faisait son office.
Personne n'avait reconnu le Père Joseph sous son déguisement qui
marmona :" Et Fili et Spiritus sanctus...". Le Père Joseph aimait les
choses propres (c'est-à-dire pas de témoin). Il devait remplir un
nouvel imprimé B 258 SSSP pour obtenir un nouveau stagiaire.
Il prit son portable et composa le 007, plusieurs sonneries (Dum, ...,
Dum, ...)
- Allo, désolé, mon bon Horst. Avez-vous reçu ma LRAR?
- Non, Père Joseph...
- Bon, je m'en occupe.
En approchant de la jeep, un couple alla demarrer. Quand... Une énorme
explosion rompit le calme d'une douce journée d'El Pépito. Une
enveloppe cachetée lui tomba dans les mains, sa LRAR. Le sceau n'avait
pas été brisé...
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

"- Eduardo, partons à la pèche avant qu'arrive l'inspection
sanitaire surprise.
- Oui Docteur Horst, j'ai mon pédalo atomique vous avez votre mauser ?
- Mauve et blanc mon brave Eduardo. Trés beau votre collier Cindy."

En colère, énervé, contrarié et en autobus le notaire roulait
vers la clinique en passant par le boulevard du Maréchal Pétain et
la place Willhem Kietel.

Le chanoine, n'ayant pas retrouvé sa Jeep, avait pris le tricycle rouge
de Roberto II car le bar de Dona Priscilla se trouve rue des Martyrs
de la Résistance aux libérateurs, et pédalait vers la clinique.

Pendant ce temps à Véra Cruz qui comme tout le monde le sait,
se trouve entre la place du Général Franco et du boulevard du
Maréchal Pétain, le père Joseph empocha sa lettre et le P 38
ainsi que la margarine car il ne restait plus d'huile
d'olives marocaines de position tarifaire 1 666 999 000 A, provenant
de Chine en passant par la Lorraine, reconditionnée sur les îles
Shetland dans le magasin de Richard.
Il y passa achetter un fouet et des trucs pour attacher car
soeur Emmanuelle n'avait pas posté elle même la LRAR.
Il parti ensuite vers la clinique sur "Sombrero" son
magnifique étalon blanc avec deux bandes bleues et GTI
marqué au laser sur son postérieur.
" Je serais Cardinal à la place du calife ! A moi les mousquetaires !"

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Le Père Joseph appela Soeur Emmanuelle. Celle-ci entra dans le bureau.
- Soeur Emmanuelle, j'ai un petit soucis.
- Oui, mon Père.
- J'ai récupéré la LRAR pour le bon docteur Horst sans que vous l'ayez
remise à ce dernier. Je ne suis pas content.
- Oui, mon Père.
- Bon, des sanctions s'imposent...
- Oui, mon Père.
- Arrêtez de dire "oui, mon Père...".
- Oui, mon Père.
Le Père Joseph l'attacha avec une paire de menottes...

Le bon docteur Horst fut attiré, surtout, par l'écrin du collier du
collier de Cindy. Cette vision de monts et d'un val lui fit oublier
ses hameçons. Il trouva quelques bâtons de dynamites...
La pêche fut bonne : des sardines, un requin, deux thons rouges, deux
mollusques, une bouteille en verre avec un fonds d'eau de vie à la
mirabelle de 2004 (excellente d'ailleurs!!!)

Le bus du notaire fit un dérapage non contrôlé sur le nouveau gravier
de la clinique. Pablo se doutait qu'il devait à nouveau changer le
gravier... Il commençait en avoir marre de ce cirque. Il prit une
fourche et courut derrière le notaire. Histoire de lui apprendre les
bonnes manières...

L'inspecteur sanitaire arriva sur ces entrefaits dans le parc de la
clinique du bon docteur Horst...
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Les freins défectueux et la vue basse de madame Benita sont
les deux facteurs de l'acrochage qui eut lieu au carrefour de
l'avenue Lee Harvey Oswald et du boulevard du Maréchal Pétain.
La Maybach noire percuta le tricycle rouge qui se pulvérisa dans la
devanture des établissements Pellegrini & Martinez & Co.
C'est acroché aux essuis glaces de la Maybach que le chanoine
continua son parcours jusqu' à la clinique.

Surpris que son incognito soit découvert en inox l'inspecteur
sanitaire inspectait Cindy de son regard langoureux caché sous
ses Vuarnets noires.
Cette derrière lui présenta son dernière et l'invita à commencer
son inspection par l'examen bactériologique aprofondi d'un lit.
" Bragdouf Bem Afgaga pouic mamzelle " dit l'inspecteur qui
éprouvait des difficultés à maitriser sa langue (rose et peu chargée
contrairement aux calibres des épisodes suivants) et sa cuisse gauche
qui se trouvait génée au niveau de l'aine par une protubérance .

"- Bonne pèche Docteur. Mais moi j'ai acroché ma ligne.
Certainement dans un membre de la mafia albanaise que j'ai
planté ici le mois dernier."
- Ah non mon brave Eduardo . Je vois clairement que votre ligne
s'est prise dans une traction Citroën pleine de trous et de
lingots de plombs.
- Tiens donc ? Comment se fais ce ?
- Une petite goute ? Il y a de la prune la dedans."

Le poignet douloureux aprés la scéance de fouet avec soeur
Emmanuelle, le père Joseph sauta sur " Sombrero" (8 contre 1
pour la 3 ième ) et se lança au galop.
"Doucement les éperons " dit le cheval, mais comme il le dit
en cheval il est normal que notre bon père Joseph ne le
comprene pas.

Les oies sauvages se décidaient à monter un
New Orleans Jazz Band mais la huitième
préférait le boogie woogie. D'ou problème.

_________________
Joe Batista
golden age

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
joe batista
admin (c'est moi)
admin (c'est moi)
avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 56
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Sam 17 Nov - 5:48

Le Chanoine, juste avant de continuer son parcours vers la clinique,
alluma un cigare de la marque Monté là-haut, je vais te faire ta fête.
Il jetta l'allumette qui tomba dans la flaque d'essence de la Maybach.
L'incendie se propagea aux établissements Pellegrini & Martinez & Co
dont le Chanoine était actionnaire minoritaire à hauteur du tiers du
capital. "Merde... Bof, je toucherai l'assurance. Et puis, cette
couleur vert pomme des seventies de la façade, le faisait gerber. Le
Chanoine arriva devant la grille du parc de la Clinique La Belle
Biche...

L'inspecteur sortit, 2 heures plus tard, de la chambre, satisfait. La
literie était confortable, le personnel hautement qualifié. De plus,
l'utilisation de Durex conférait des points supplémentaires. Son
inspection était sur la bonne voix...

Le bon docteur lui colla une prune dans la nuque. Eduardo n'aurait
jamais dû pêché cette traction. Horst prépara les bottes en béton et
fit glisser le corps à côté de la traction. Il servirait de gardien à
cette voiture et accesoirement de garde-manger pour les poisssons du
coin. C'est vrai que l'endroit commençait à être plein de bottes en
béton. Il fallait prévoir une nouvelle autoroute avec des
infractrustures (pont, tunnel etc) au départ d'El Pépito qui en
possédait déjà 2...

Le Père Joseph galopa jusqu'à la nuit pour retrouver une pouliche
dénommée Zora. Cette fougueuse petite pouliche le calmerait de ces
contrariétés de la journée par ces massages particuliers...

Un ex-chasseur jetta du maïs au sol pour attirer ces oies et ainsi
monter un élevage et un point de vente du foie gras, en
chantant "c'est le plus beau des voleurs, oui mais c'est un gentelman,
il s'empare de vos valeurs sans utiliser une arme...", il jetta des
poignés de maïs autour de lui... (Affaire à suivre...)

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Après s'être laborieusement libérée de ses menottes
et avoir enduit son douloureux postérieur de margarine embalée dans
un papier kraft dont l'étiquette écrite en deux langues
( japonais et népalais ) indiquait Trinitrochluorène made in USA
résiste au calcaire, à défaut d'huile d'olives marocaines
de position tarifaire 1 666 999 000 A, provenant
de Chine en passant par la Lorraine, reconditionnée sur les îles
Shetland, soeur Emmanuelle voulut faire du zèle pour ratrapper
son étourderie. Elle s'appliqua à réaliser le plan du père Joseph.
Mais, distraction ? Douleur à l'arrière train ? (qui ne siffla pas trois fois
non, non, non ) Bétise grasse ? Elle interverti la photo du chanoine
avec le polaroïd que venait de faire le père Joseph avec elle
à l'instant (on reconnaissait facilement le père Joseph malgré
son masque de cochon car il avait gardé sa chasuble mauve ).

Les pieds sur le bureau, les jambes écartées
et un havane de synthèse à la bouche
Roberta IV décrocha le téléphone et répondit :
" Oui Docteur .
...
Non Docteur.
...
L'inspecteur est avec Cindy et ils jouent au jocary.
...
Non Docteur.
...
Je ne savais pas que la Vénus de Milo a été
championne de jocary Docteur.
...
Vous en savez des chose vous alors.
...
Non je ne sais pas ou se trouve ma culotte Docteur.
...
La chambre 6 ou 9 ? Oui Docteur.
...
Oui Docteur.
...
Oui Docteur.
...
Oui Docteur. "
Quel homme interressant pensa-t-elle, et, regardant
avec pitié Pablo et le notaire qui la regardaient en
pouffant de rire, pas comme ces deux zigottos qui rigolent
sans raison.

C'est après la troisième mesure de
"Ho when the saints go marchin' in" entonée par les oies
que la huitième avertit les autres en criant "DU MAÏS"
mais un vol de corbeaux était déjà sur place.
Point notable, un des corbeau portait un béret.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Pablo posa sa fourche dans le coin du mur.
- Alors, espèce de p'tit salopiot, t'as pas vu mon gravier...
- De quoi tu causes l'avorton...
- Scrogneux, scrogneux...
Le chanoine donna une claque à Pablo qui riposta par une mandale,...
Vite, ils en vinrent aux poings sous les yeux brillants de Cindy qui
trouvait la scène existante...

L'inspecteur sanitaire mit l'enveloppe remplie de dollars canadiens
imprimés en Chine sur la presse n° 1945 SS 1918, dans son blazer. Puis
il signa son rapport : Clinique La Belle Biche : aucune remarque, que
du bonheur, comportement exceptionnel à tout point de vue du
personnel, mention spéciale pour la literie...

Le bon docteur Horst rendra son bateau au port entre les deux bateaux
des Sultanats des Iles Vierges... Tout un programme... "Dum, Dum,
Dum,...". Un porteur spécial apporta la LRAR du Père Joseph... Il
vérifia son mauser et le recharger. Il aimait cette odeur de poissons
dans le vieux port...

Le Père Joseph était loin d'imaginer, les répercutions du polaroïd
avec son masque de cochon, dans les bras de sa pouliche Zora entrain
de sauter les derniers obstacles...

La nuit allait être chaude à tous les points de vue. Le nouvel
ingénieur de la DDE reçut un mémo sur une nouvelle autoroute avec des
ponts et une étude précise sur le béton à utiliser (quantité,
résistance, ferraillage, etc...). La musique de David Alexandre Winter
a tû tête dans son algecco de chantier évoquée une Blue Mary... Son
chien gratta sa puce. Le chat bailla devant sa boîte de sardines
Connétable. La souris appelée Jerry dansa autour d'un morceau Emmental
suisse. La puce sauta sur le dos du chien... Bref la vie animale
continuait...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

C'est dans la chambre 69 (située entre la 22 et la porte
d'évacuation d'urgence ) que Roberta IV pansait Pablo,
le chanoine et le notaire aprés un échange de gnons.
"Un bourre-pif ! mais il est malade ce mec ! Et les malade
moi je les soigne ! " dit le Chanoine l'oeil rivé sur la courte
blouse de Roberta IV.
"- Il faut respecter l'harmonie de l'Ukio-eh et de l'Ikébana en
préservant l'équilibre intrinsèque du gravier du trias supérieur."
Répondit Pablo en essayant de recoller son oreille.
"- Je suis toujours surpris par la tendance au discours que
dévelloppent les metteurs en scène horticoles en millieu
para-médical." Ajouta le notaire.
Cindy entra dans la chambre avec une deuxième cruche.
"Je ne trouve plus le désinfectant Roberta IV, alors j'ai
ramené cette boutanche élaborée par les frères Choupa chupp's
et les soeurs Dora." dit elle en s'adressant à sa collègue qui
massait la nuque du chanoine avec ses orteils.
" Mmmm... ça sent bon ça. Il y a de la pomme dedans non ?"
Dit le notaire.
"- Non il y a de la pèche et des marron" dit Pablo.
" Dite moi mon petit ?" dit le chanoine. " Ca vous dirait
un petit voyage à Buenos Aires ? Quand je dis Buenos Aires,
je pourrais dire Carracas, ou Beyrouth."
Mais la on ne savait si il s'adressait à Roberta IV ou à Cindy,
... ou les deux.

"Des casses-pieds" pensa le bon Docteur Horst en ammarant
le pédalo.
En effet un émir entouré d'une partie de son harem et perdant
force émeraudes de ses trentaines de bagues l'invitait à prendre
un rafraichissement sur son yacht.
Chose notable la capitainerie du port avait enregistré ce
bateau aux nom d' Harry Gateau et Connie Shiwa, négociants
japonnais.

Voyant que les petites bêtes étaient tranquiles,
l'ingénieur lacha les zèbres dans la pampa et parti finir la
soirée chez Dona Priscilla en pensant que les paragraphes
devenaient de plus en plus long.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Le bon docteur Horst but un jus d'orange (Coran oblige!) mais avec
deux doigts de whisky (non pas à l'horizontal mais plus à la
verticale...). Il fit la connaissance de Yasmina, fille cadette de
l'Emir. Cette dernière faisait des études de médecine (enfin, c'est
plutôt les études qui la poursuivaient!!!). Son père, l'Emir lui avait
acheté une clinique (Chez Ali B.C. pour Boucherie Chevaline), pour
faire son apprentissage. Horst prit congés de l'Emir et de sa fille
cadette pour retourner à sa clinique. Cindy lui avait envoyé sur son
tatoo " Notaire et Chanoine en chambre 69. Préparer Mauser et grenades
au phosphore pour une bonne purge. Puis 5à 7 dans ma chambre avec
Roberta IV".

Cindy prit Roberta IV et l'emmena dans le bureau d'Horst pour qu'elle
se change avant d'aller dans sa chambre. Elles laissèrent la place à
Willy, l'infirmier écossais de choc.


Mollard Omar, le secrétaire particulier de l'Emir arriva à mobilette
de marque peugeot gonflé avec un nouveau carburateur de fabriquation
thaïlandaise sur des plans chinois en provenace de Wallis, suivi suivi
d'un solex (un garde du corps de l'Emir). Il portait une missive pour
le docteur Horst. "Z'es oune vitationne au balle masquez de mon
Seignor et Maïtre l'Emir".

Une hirondelle ne fait pas le printemps. Car cette année, le printemps
et l'été ont été inexistants comme le pensait l'ensemble des bipèdes
descendants du singe qui descendait de l'autre...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Les cheveux légèrement fumants ( ce qui lui donnait un air
méphistophélistique ) Monsieur Martinez arriva devant l'agence
Morchentoy Morchentoy Morchentoy & Morchentoy
pour déclarer un sinistre sinistre d'un accident incendiaire
mettant en cause un tricycle tiers et sa consession
d'automobile de luxe ( principalement des Mosckwitch et
des Trabants décapotables).
Pas de chance un panneau, sur la porte, indiquait :
"Fermé pour cause de saturnisme"

Percival, bien caché par son déguisement de garde du corps d'émir,
avait pris le bon Docteur Horst en filature.
Il le suivait en solex, en le filmant avec une caméra Bell & Howell,
modèle 414 PD 8mm Zoomatic série « Director » , en mangeant
un sandwitch rillettes-parmesan-oignons-cornichon-un demi temestat,
et en silence.

Dana, se doutant de quelque chose, se jura bien qu'elle
gacherait la fête. Elle parti faire ses courses au magasin de
Richard place Véra Cruz, car elle avait besion de citrons
liophilisés et de balles explosives. C'est à se moment précis
qu'elle pris en main une belle paire... de jumelle (tu pensais à quoi
d'autre?) ainsi qu'une boîte à gants de Jeep.
"Voila qui va me faire voir la suite de cette histoire d'un peu plus
prés. " pensa-t-elle en se gratant le genou droit.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Monsieur Martinez laissa un petit mot : (taillé à la hache, sur la
porte de l'agence d'assurance) ENCULÉ, j'aurais ta peau Morchentoy.

Le bon docteur Horst dégoupilla ses deux grenades au phosphore et
ouvrit la porte de la chambre 69. Il laissa échapper les deux grenades
en criant :"Mort aux cons!". "Vaste programme!" répondit le notaire
avant dde griller comme une saucisse sur un barbecue. Puis il arrosa
la pièce avec son mauser. Qu'il rechargea une fois, puis deux, puis
trois... En sortant de la chambre, il mit un petit panneau : chambre à
nettoyer.

Percival observa et enregistra la manière de procéder du bon docteur
Horst. Il l'utiliserait bientôt...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

La nuit tombait sur la sierra au moment ou les fauves partent
à la chasse dans un crépuscule qui avance et qui recule
comment veux- tu comment veux-tu que je...

" Doit on nettoyer aussi le bus qui est dehors Docteur ?"
Demandèrent Pablo et Willy qui nettoyaient déjà des cruches
provenant de chez les frères Choupa chupp's et les soeurs Dora.
Se retournant, le bon Docteur Horst appuya par trois fois sur
la détente. La première balle passa par la porte ouverte, croisa
un vol d'oies sauvages et disparue de la vue. La deuxième
perforra le coude de Willy à une vitesse de 875 mètres /seconde,
elle pivota de 24 ° balistique pour entrer dans la flan gauche de Pablo
sous son omoplate, le vide d'air explosa le rein, puis la balle
remonta la collone vertébrale en laissant 3,875 grammes de
plomb, 0,247 gramme d'antimoine et 0,094 gramme d'argent sur la
9 ième vertèbre qui se fractura partiellement. Sa vitesse descendit à
694,7 mètres/seconde, rentra dans la trachée en détruisant une côte
qui se brisa en huit morceaux dont l'un perforra le venticule gauche.
La trachée ne fit aucune résistance mais la 2 ième molaire si.
Cette molaire partit dans l'orbite occulaire pendant que la balle
obliqua complètement et sorti par la bouche. Elle rentra dans l'oreille
de Willy à une vitesse de 278,346 mètres / seconde, laissa 1,23
grammes de plomb et 0,198 grammes d'antimoine sur la trompe
d'Eustache et stoppa net dans le lobe pariètal droit.
Le troisième coup claqua dans la culasse car le chargeur se
trouva vide.
Percival englouti un demi temestat. Il n'avait plus de cassette.
Enervé le Docteur Horst jetta son mauser dans la chambre 22.
Cindy ne s'était pas changée, par contre Roberta IV était
maintenant vétue d'un dolman du 1ier Hussard découpé aux aisselles
pour plus d'aisance. Elles venaient de badigeonner le visage de
Madame Benita de mercurochrome en lui dessinant des moustaches.
Elles firent signe au docteur de venir.
Il jetta les sardines et le requin et les rejoint.

John, aprés avoir réussi à couper les menotte de soeur Emmanuelle
avec son coupe ongle, et trouvant que les rougeurs de son derrière
méritaient une attention particulière, la revétue d'un rideau et
la conduisi à la clinique La Belle Biche.

"Mais qui donc détourne le béton dans ce patelin ? "
pensait l'ingénieur en sirotant une téquilla gin vodka au poivre
dans l'établissement de Dona Priscilla .

_________________
Joe Batista
golden age

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
joe batista
admin (c'est moi)
admin (c'est moi)
avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 56
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Sam 17 Nov - 5:48

Aujourd'hui, c'est jour de fête dans la ville d'El Pépito... Le
fondateur du camp retranché qui devint la ville s'appellait Lafayette.
Et oui, il est né il y a 250
ans dans une lointain contrée appelée Royaume de France.
Cette dernière ne connut pas tous les rebondissements de la ville d'El
Pépito : trois révolutions en trois jours, six présidents de la
république démocratique d'El Pépito, un dictateur dont le régne ne
dura que 25 ans, 11 mois, 29 jours, 23 heures, 25 minutes et quelques
secondes... Bref, la vie politique d'El Pépito n'était pas un long
fleuve tranquille.
En lisant cette histoire, l'ingénieur de la DDE, reposa son livre et
se reserva une téquilla vodka gin au gros sel de guérande et se mis
sur sa terrasse, un peu en retrait assis, car les coups de feu étaient
fréquents et plus particulièrement le jour de la fête nationale d'El
Pépito... Le feu d'artifice commença. De la foule s'éleva :"Oh la
belle bleue! Oh la belle rouge" Bref tout l'arc en ciel y passa. Et un
vol de canard passa au-dessus de la ville... Ce qui déclencha une
alerte aérienne et les bi tubes de 20 mm en batterie tout autour de la
ville se mirent à tirer. Les p'tits vieux des hospices allaient être
contents. Les dents manquantes seraient remplaçées par de magnifique
plombage...
La sécu ferait des économies cette année...
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


John quittait la clinique " La Belle Biche" au volant du bus du notaire
en chantant la cuccaracha. Il fallait célébrer comme il faut la fiesta
de la libertad y démocratico dans les rues. Incendier ce bus sera trés estétique
pensait il sans se douter qu'il croisait sa fille qui arrivait à la clinique
en plusieurs voyages et avec des vrais morceaux de Jeep dedans.

Cindy prodiguait des soins aux fesses de soeur Emmanuelle.
"Mmmm... Des coups de cravaches bénites..." diagnostiquait-elle,
cela lui donnait une idée pour son déguisement pour le bal masqué de l'émir

Que les nuits d'El Pépito sont réparratrices et regénérantes
pensait le bon docteur Horst en quittant la chambre de Cindy
ou Roberta IV ronflait encore et en nettoyant son mauser que Cindy,
quel bon élément celle la, lui avait ramené.
Aujourd'hui c'est la fête mais sa mission médicale quasiment
mystique le poussait à commencer ses consultations.

"- Je ne suis pas malade." Couinait madame Benita.
"Je suis juste venue apporter des cigarettes turcques au gout de miel
à monsieur Von Mecklenburg-Pommern l'ancien qui se trouve dans la
chambre 6.
- Il n'y est plus chère médème. " répondit le bon docteur Horst en
consultant les cours boursiers des pastilles vichy et du Riclès déshydraté.
"- Le salaud. Il m'a abandonné pour partir avec cette pétasse de Pamela .
- Les résultats de votre radio du scaner sanguin nucléïde sont préoccupant
chère médème." dit le docteur en dépliant la page centrale du Play-boy du mois de juin.
- La salope ! Hein ? Mais je n'ai que 95 ans docteur.
- D'abord-heuu ta tête va enfler comme une pastèque, tu vas grossir de
50 kilos environ en deux heuuures... Il va te pousser des griffes,
des pustules sanguinolentes, et ensuite tu vas remarquer que tu as 6 énormes
seins poilus qui te poussent dans le dos ! Tu va perdre la vue, ton corps va
se transformer en cire, et il va falloir te mettre dans une brouette...
Et tu vas hurler a l'aide ! Ton cri sera celui d'un raton laveur Oooaaahooo "

Loin de toute ajitation, le père Joseph classait métodiquement
ses champignons rouges à points blancs, son muguet, ses serpents et ses
scorpions lorsque une Ferrari s'arreta dans sa porte.
" Je sais tout !" lui cria Mary en sortant par le toit ouvrant.
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Le seul être, sain de corps et d'esprit, était cet ingénieur de la DDE
qui avec ses 2 ou 3 verres de téquila, le soir, après une dure journée
sur les chantiers, prenait le frais sur son balcon voire dans son
algecco.
Son père lui avait raconté toute l'histoire du docteur Horst et tous
les tenants et les aboutissants de la clinique de la belle biche... Il
conservait comme tout bon archiviste un double de tous les documents
concernant cette ville de fou, ces magouilles, ces règlements de
compte (comme à Marseille, si si Daniel, je t'assure!!! Il y a eu
un "banal" règlement de compte. Un de plus, à mettre sur le compte du
bon docteur Horst... Là, je plaisante!), sans compter sur une
informatrice qui corroborait les doutes qu'il avait ou lui apportait
des précisions sans contrefaçons. Bref, c'était une mémoire vivante.
Il faisait un double de tous les documents qu'il envoyait en Suisse
chez un certain Raymond la Science... Dit Eco. Mais là, je ne peux pas
en dire plus, le temps se couvre et les hirondelles volent bien bas.
J'aurais peut-être droit à des CA éternels...
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Dana entra dans l'algecco avec des citrons.
Le chat la regarda en étirant ses pates sur les chemises en carton
colorées. Une verte marquée "Steve" en noir, une orange marquée
"le notaire" en gothique, une jaune et rouge marquée "Brouzzouffs &
Pépettes" en idéogrames chinois et une blanche marquée "Lacoste 40°
javel interdite made in france".
Le chien lui apporta une baballe en caoutchouc. Le vers dans la bouteille
de tequilla lui fit un clin d'oeil.
" Connie Shiwa serait ici . " dit Dana. Elle lorgnait vers la bouteille de gin.
L'ingénieur ne bougeait pas.

La ligue de moralité pour la préservation du dogme de la pureté de l'immaculé
tenait sa réunion dans la Cathédrale d'El Pépito pour élaborer une
contre fiesta de la libertad y démocratico. Perpexes en voyant le nouveau
marque page, inquiets en apprenant que la Jeep du chanoine a
explosé, les membres de la ligue se trouvaient scandalisés: une nouvelle
autoroute serait à l'étude...
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

L'ingénieur sortit de derrière les fagots un petit calpin noire avec
les initiales en or AH en gothique (1939-1945) - Mémoires -
"Connie Shiwa est de retour" dit-il "MMMuuummm.... Celà n'augure rien
de bon à El Pépito. Un grand ménage se prépare Dana. Si j'étais toi,
je m'éloignerai de la ville quelques jours. Tiens, prends quelques
jours de CA pour épuiser ton solde. La ville se prépare à une
opération du type Nuit de Cristal. Les couteaux et autres armes
blanches vont être de sortie... Moi, aussi, je vais quitter la ville
quelques jours et aller bosser dans mon algecco sur la prochaine
autoroute. On ne sait jamais. Une balle perdue est si vite arrivée
surtout dans la nuque... Une balle de Mauser par exemple. Le Bon
Docteur va flinguer à tout va! Une purge stalinienne des cadres se
prépare..."
Dana ne dit aucun mots. Elle approuvait le discours de l'ingénieur.
Elle partit. Son absence de la clinique La Belle Biche aurait pu être
remarquée...

Le feu d'artifice commença. Les pétards petits et gros circulaient de
bouche en bouche. Et les AK 47 rafalaient pour la commémo de cette
journée...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Youpi ! c'est la fiesta ! Le bon Docteur Horst, pour cette
occasion, introduit des balles blindées dans son mauser.
Il était pret à aller faire la bombe lorsque l'arrivée d'un nouveau
malade retarda son départ.
Il s'agissait d'un homme ou bien d'une femme assez jeune.
Un premier diagnostic hésitait entre morsure de vipère
et inflamation du colon.
En s'approchant de ce patient le bon docteur l'entendit dire:
« Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn. »
Interloqué, le bon docteur Horst de tourna vers Roberta IV.
"Il dit qu'il a mangé une glace vanille-fraise-troisième boule au
parfum inconnu et qu'il souffre" lui dit sa jeune ( et plustôt jolie)
assistante qui cette fois avait mis une cullote car on la voyait
à travers sa blouse transparente.
« Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn ? »
ajouta le patient.
" Il demande si le chanoine est bien arrivé ici avec des morceaux de Jeep.
- Calmez vous ." Lui intima le bon docteur Horst.
« Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn. » lui répondit il.
" Il a dit: oui docteur"
« Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn ...»
" Il voudrait parler au père Joseph, docteur.
- Allons allons , pas besoin d'un prètre, vous n'ètes pas mort. Hein ?
Enfin pas encore. "
Le bon docteur sorti son mauser, mais se ravisant, et en faisant un
sourrire à Roberta IV, il mis une dose de Polonium (symbole Po,
n°84, un métalloïde, de masse volumique 9196 kg/m3, de couleur argenté,
masse atomique 209u) dans une seringue.
" Vous allez voir, les malades sont bien soignés ici." Dit le docteur.
« Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn ...»
"- Il semble émettre un léger doute...
- Mais non mais non. Laisser le remède agir... Voaaaalaaaa !
-« Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn ...»
- Ah ? Je n'ai pas compris docteur . Il a dit : le SSSP...
- Laissons le se reposer. Dite moi Roberta IV, pensez vous qu' un examen
mamaire et un touché rectal soit indiqué pour ce cas présent ?
- Ho! Oui ! Oui ! Oui ! Je suis préte et dans la chambre 3.1416 - 3.1416
nous pouvons le faire tout de suite."
Elle sortit la première, le bon docteur Horst accroché à sa blouse.
- « Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn ...» dit le patient
dans sa solitude et une expiration.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Une rumeur grandit en ville : Keiser Söze était de retour....

"Mais qui est Keiser Söze?" demanda Roberta IV à ce bon docteur Horst.
Cette dernière devait enfiler une tenue en latex avant son examen
mamaire et son touché rectal.
"Quand elle est anatomiquement correcte, une tenue en latex enflamme
les lèvres des filles" se dit Horst puis "Dum, dum, dum,..."

Le père Joseph finissait son dîner chez le Préfet d'El Pépito. "
Monsieur, le Préfet, votre dîner est nul. Votre barraque est nulle et
je vous emmerde tous!" Il sortit en claquant la porte... Et en pasant
à cette photo, où on le voyait avec son masque... "Bordel de Nom de
D...!!!" dit-il "Quel est le con qui... Put...., mais c'est bien sûr!"
dit-il. "C'est si simple..."
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Youpi c'est la fiesta ! John avait abandonné le bus place Véra Cruz sur un solex.
Il s'enfuit sous les insultes d'un homme portant une caméra.

Soeur Emmanuelle a été bien soignée. Elle quitte la clinique vétue de son rideau
de douche pour se rendre à l'épiscopa. Elle croise la manifestation
qui scande les beaux slogans de la libertad y démocratico ponctué de
pétards de toutes sortes alors un de plus un de moins...

Sur son yacht l'émir décide lui aussi de participer à la fiesta.
Il sort de sa calle le missile mer-mer EXO 7 surplus argentin modifié
mer-vassavoirou EXO PETTE par son fidèle secrétaire Mollard Omar.

El Pablo Escobit Sénior pris un sachet plastique de supermarché et
le remplis d'objets de survie. Une chaussette grise avec un trou au talon,
un Beretta, un slip avec un drapeau américain brodé, un Smith & Wesson,
une brosse à dents double usage, une grenade ananas, une cravate du
rotary club, un colt cobra, un croissant pur beurre de normandie.
"- Vous partez en voyage d'affaire Padrino ?
- Toi ! Ta gueule ! Tu es peut être le plus malin des Choupa chupp's
brothers mais tu poses trop de questions. Si on me demande je suis au
pôle sud à la chasse aux esquimaux chocolat.
- Le notaire est introuvable. Qui vous remplace Padrino ?
- Dona Priscilla .
- Euh, une jeune femme a apporté cette belle paire... de jumelle."

Le père Joseph avait tout compris. Il se trouvait boulevard du
Maréchal Pétain lorsque en face de lui, progressait la contre manifestation
de la ligue de moralité pour la préservation du dogme de la pureté de l'immaculé.
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Le matin, l'ensemble des forces de police d'El Pépito se retrouva sur
le vieux port. Le bâteau de l'Emir avait sauté entre 3 et 4 heure du
matin et la Police procédait au décompte des corps... Le chef de la
police, reconnu l'Emir et l'ensemble de son entourage. Pourtant il
manquait trois personnes par rapport à la liste fournie par un de ses
espions. La fille de l'Emir, un proche de l'Emir et un dénommé X (on
retrouvera son corps quelques mois plus tard au fond du port criblé de
balles Dum, Dum tenant un petit morceau de relevé de compte bancaire...
Keizer Söze avait de nouveau frappé...

Dana observa la scène avec une paire de jumelle de la terrasse de la
clinique. Pourquoi avait-il frappé maintenant?

L'ingénieur continuait à donner des ordres en vue de la fabriquation
de bétons pour la nouvelle autoroute...

"Dis moi, t'es coiffé par qui? Par Achile ou Zavatta?" dit le bon
docteur Horst en sortant son Mauser...
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Le commissaire Marmaduke avait l'air d'avoir 20, 25 ans alors qu'il avait la
soixantaine. Attablé chez Dona Priscilla, sirotant un viandox,
il signa le PV de l'accident du port. Collision avec un iceberg flottant
en était la conclusion.
"- Patron ! Des indices nouveaux ! Un passeport japonais, un plan d'avion, une
moon-boot et une bouteille thermos . Que fait on ?
- Mmmm... On demande 20 000. Plus serait dangeureux."

" Méhé Bohob, jeheu n'y suhihi pouhour rien." Dit Rosetta, le short déchiré
et un pied nu.
- Du coup le bal masqué est annulé, idiote ! Moi qui avait prévu un beau costume."
Répondit le bon docteur Horst.

"- Connard !" criait un des frère Choupa chupp's en dévérouillant
l'écoutille du sous-marin.
" - C'est pas moi !" Répondit une voie à l'intérieur. "D'ailleur j'ai remplacé les
torpilles par notre bon calvados maison.
-Abruti ! Ca va faire des trous dans la coque ! "

Depuis la stratosphère le missille mer-mer EXO 7 surplus argentin modifié
mer-vassavoirou EXO PETTE entamait sa descente.
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Maître Kobayachi descendit de sa jaguar. Il venait voir la clinique du
docteur Horst. Il grimpa les marches...

Le commissaire Marmanduke appela son collègue Kouillane des
Douanes. "Tu veux un scoop. Le bâteau de le l'Emir a explosé en plein
port ce matin. On a repêché un marin au trois quart grillé... Comme
une Franckfurt! Je t'enverrai un double du PV de constat. Okay. C'est
sympa... +"

le bon docteur remis sa blouse et descendit à son bureau.

L'inspecteur des Douanes Kouillane repris son interrogatoire.
- Bon, reprenons,... C'est quoi cette histoire de Keyser Söze?
- Keyser Söze... C'est un mythe, une légende. Une histoire de père
Foutard que l'on raconte aux petits enfants. Attention, si tu dénonces
ton papa, Keyser Söze va venir... Voilà...
- Okay, okay. Qui est-ce Maître Kobayachi?
- Maître Kobayachi est venu un jour. Le docteur Horst, Le Père Joseph,
Le Chanoine, Le notaire et moi nous étions réunis. Il nous a donné un
dossier complet sur chacun d'entre nous. Quand je dis complet... De la
couleur de ma première paire de chaussette jusqu'à maintenant... Vous
n'avez pas une cigarette Inspecteur.
L'inspecteur lui donna une cigarette.
- Comment je fais pour l'allumer?
....

_________________
Joe Batista
golden age

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
joe batista
admin (c'est moi)
admin (c'est moi)
avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 56
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Sam 17 Nov - 5:51

C'est moi qui pose les questions ici !
- C'est moi qui donne les réponses pas loin.
- D'ou venait le yacht ?
- Du Paraguay.
- Pour quelle raison ?
- Familiale.
- Les vacances ?
- Non, un deuil.
- Un petit café ?
- Oui avec un sucre.
- Sucre de canne ou de betterave ?
- Canne.
- Blanche ou ambrée ?
- Ambrée.
- Tu as commis une erreur. Je te tiens.
- Vous ne posez plus de questions ?

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

L'inspecteur lui tendit son briquet.
- Merci. Je me rappelle le café qu'on buvait au Guatemala. On le
cueillait et on le buvait frais...
- Bon, revenons à notre affaire... C'était quoi, cette affaire que
vous proposez Kobayachi?
- Voilà, avec ses dossiers ont avaient tous volés Keyser Sözer sans le
savoir au cours. Alors, il nous à proposer de voler les 100 tonnes de
drogues qui se trouvaient sur le bâteau de l'Emir. Mais les choses ne
se sont pas passés comme prévues...

Le Fax se mis en marche dans une pièce en face du bureau où l'agent
Kouillane interrogeait le suspect. Le papier se roula et tomba à
terre. Le portrait robot donné par le marin dans un dialecte russo-
estono-finlando-bulgare-hongrois du sud de la France...

- Je n'ai pas participé à l'affaire. Je ne servais que de chauffeur.
- Je sais, je sais...
- Bon, je peux partir agent Kouillane.
- Tu es libre depuis une demi heure.
- Pour la protection policière, je n'en pas besoin. Je suis un homme
mort. Puisque je vous ai parlé...
Il se leva avec difficulté. Sa jambée traînée sur le lino du bureau.
Sa main droite était handicapée.
L'agent des Douanes ne comprenait pas pourquoi il avait fait appel à
un handicapé...
L'handicapé récupéra sa montre, son briquet et quelques papiers sans
importance. L'agent des Douanes buvait son café et se mit à réfléchir.
Au mur, il était affiché des avis de recherches, une pub pour le café
guatelmatèque, etc... L'handicapé descendit les marches du
commissariat d'El Pépito. Il marcha péniblement sur le trottoir, en
prenant sur la droite. Puis, il marcha normalement et s'arrêta. Sa
main handicapée fit un mouvement des plus naturels et alluma une
cigarette. Une jaguar s'arrêta devant lui et monta à l'intérieur.
Kouillane comprit instantanèment et courut pour le rattraper... En
sortant sur le trottoir, la jaguar tourna à droite et disparut à
l'angle du bâtiment. Kouillane regarda à gauche puis à droite....
"The greatest trick the Devil ever pulled was convincing the world he
didn't exist"

Kouillane connaissait le secret... Mais qui est Keyser Säuzer?

La jaguar quitta la route pour rentrer sur un chantier. Elle s'arrêta
quelques instant puis redémarra...
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

L'homme entra dans l'algecco. Il jetta dans la corbeille à papiers
sa perruque; sa fausse moustache, ses lunettes, son oeil de verre,
sa jambe orthopédique, son dentier, sa bosse, son pied bot et
son annus artificiel. Il se servi une tequilla gin vodka.
Il mis le chien, le chat, la souris, le hamster, la chouette, la collombe
et les poissons rouges dehors. Il vida le reste des bouteilles
dans la corbeille, croqua la chenille de la bouteille de tequilla.
Récuperra divers documents, calepins, chemises,
sous-chemise, hamacs suspendus.
Il alluma le briquet. Il le jetta dans la corbeille à papiers. Il sorti
de l' algecco.

Kouillane retourna à son bureau. Il remarqua que certaines piéces
à conviction de l'enquète en cours venaient de disparaitre
dont le dernier fax qu'il n'avait pas encore lu.
Il sorti une cigarette. Il chercha son briquet.
Plus de briquet. A la place un scorpion.
" Mais... Qui ?" dit il.

Teddy - la - friteuse pénettra dans l'étude du notaire.
Roberta II avait une paire de... Clefs bien sur. Car c'est
avec des clefs qu'on ouvre une porte.
Il n'y voyait rien.
"- Enlève tes Ray-Ban." dit Roberta II.
Il les enleva. Regarda autour de lui dans l'étude.
"- Quelqu'un est passé avant nous. " Dit il.
"- Mais... Qui ? " dit elle.

El Pablo Escobit Sénior retrouva El Mosquito.
"- Hé alors ? Il est ou l'avion pépé ?
- Ma ! Yé né sé pa. Quelqu'oun l'a pris.
- Mais... Qui ? "

Dana observait le port avec des jumelles.
Son regard fut atirré par le phare.
De toute évidence c'est l'endroit le plus indiqué
pensait- elle, lorsqu'elle senti le contact froid
du métal du canon d'un flingue sur sa nuque.
"- Saludos Muchacha !" dit une voie inconnue.
" - Euh... Konishiwa ?" répondit Dana.
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

De l'algecco sortit de la fumée puis des flammes et enfin retentit une
forte explosion... L'ingénieur continua à marcher jusqu'à l'autre bout
du chantier pour sortir par une porte dérobée pour remonter dans la
jaguar. Quel temps plus tard, il intégra son appartement. Le plus
important était de prendre contact avec Dana. Il ouvrit son bureau,
prit le rouleau de ruban adhésif pour faire une croix à la fenêtre,
tout en allumant sa lampe de bureau...

Au même moment, le scorpion grimpa sur la main de l'agent Kouillane
puis le piqua. Son venin fit effet immédiatement. Kouillane tomba
raide mort. Le coup du chanoine avait encore marché.

Le commissaire Marmaduke frappa à la porte du notaire. Roberta II
dit :"... Frappe à la porte?"
- Polizei, ouvrez!
- Teddy, la porte au fond du couloir, tient le code c'est 14-18-39-45
XXL.
- Mais pourquoi XXL? dit Teddy
- Pour la taille de mes... clefs bien sur!
Teddy se précipita et sortit quand Roberta II ouvrit au commissaire.
- Bonjour, commissaire Marmaduke. Veuillez nous laisser passer nous
effectuons une VD.
- Pas de problème. Pas de mandat?
- Le juge arrive... Tiens, tiens, il y a comme une odeur de rat
musqué...
Roberta II rougit.

Toujours au même moment, Dana n'avait pas entendu venir le docteur
Horst et son fameux Mauser.
- Alors, qu'est-ce qu'on regarde, ma petite Dana?
- ...
Elle avala sa salive. Le docteur lui asséna un coup de Mauser sur la
nuque. Celle-ci tomba à ses pieds. Une question commença à germer dans
son esprit. Et si cette petite garce tuyautait une autre organisation.
Il fallait à tout prix la faire parler. Il y avait trop de
coïncidences depuis quelques temps : le bâteau de l'Emir, ses hommes
qui tombaient comme des mouches... Il voulait en avoir le coeur net!
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Le Père Joseph appela Soeur Emmanuelle. Celle-ci entra dans le bureau.
"- Soeur Emmanuelle, j'ai un petit soucis.
- Oui, mon Père.
- Il y a eu une boulette. J'ai du utiliser toutes mes osties au cyanure pour
éliminer les membres de la ligue de moralité pour la préservation du dogme
de la pureté de l'immaculé dans la Cathédrale d'El Pépito.
Je ne suis pas content.
- Oui, mon Père.
- Bon, des sanctions s'imposent...
- Oui, mon Père.
- Arrêtez de dire "oui, mon Père...".
- Oui, mon Père."
Le Père Joseph lui donna une fessée cul nu...

" ... C'est plustôt une odeur de pneus brulés." Ajouta le jeune
homme à Roberta II. Et la jeune femme le plaqua contre le mur,
lui sauvant la vie. Une Ferrari avec les phares cassés se bloqua devant
la porte de l'étude. Mary la robe fendue jusqu'a l'épaule avec un
décolleté jusqu'au nombril cria: " Je sais tout !"

Le bon docteur Horst coucha Dana dans la chambre 22 ( Vlalleyflik).
"- Cindy ! Enlevez votre blouse ...
- Ho oui docteur tout de suite !
- Non ce n'est pas ça. Enfilez un tailleur vous ètes
dorénavant la nouvelle gestionnaire du cabinet d'assurance
Morchentoy Morchentoy Morchentoy & Morchentoy !
- J'ai enlevé ma blouse !"

_________________
Joe Batista
golden age

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
joe batista
admin (c'est moi)
admin (c'est moi)
avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 56
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Sam 17 Nov - 5:51

Le soir commençait à tomber. Dana n'avait toujours pas contacté
l'ingénieur. Ce dernier téléphona au Père Joseph.
- Opération BLEU activée. Je répéte, Opération Bleu activée. Code KS.
Code KS.
-Bien reçu.
Puis il raccrocha. L'oeil de verre du Père Joseph brilla...
Mise à mort du docteur Horst et de toute son équipe,
telle était la mission du Père Joseph.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

La trahison d'un ancien complice n'aurait pas du poser un problème
de conscience au Père Joseph. Ce ne sont pas les scrupules qui
l'étoufaient. Pourtant il se remémorait une série de coup tordus
et lucratifs acomplis avec Horst comme le traffic de spaggetti entre
la Suisse et la Papouasie orientale, la traite des enfants aveugles
du Honduras dans les banques d'organes pulmonaires du Kamchatka,
la fabrication des faux portes-clefs Tati en Laponie norvégienne,
la distribution de machine à coudre Albanaises en Inde du sud grace
aux faux documents Bahaméens sans oublier la fameuse... "Mais
oui bon sang ! Mais c'est bien sur !" pensa-t-il."  Soeur Emmanuelle!
J'ai un petit soucis.
- Oui, mon Père.
-  Je ne suis pas content.
- Oui, mon Père.
- Bon, des sanctions s'imposent...
- Oui, mon Père.
- Arrêtez de dire "oui, mon Père...".
- Oui, mon Père."
Le Père Joseph lui donna une fessée cul nu...

Dans la Cathédrale d'El Pépito,  Rebecca, vétu d'une robe de mariage
assez simple attendait sans comprendre. Le mariage avait beau
être secret, il était surprenant que le chanoine et surtout Steve
soient absents.
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Le Père Joseph devait trouver une façon simple et élégante pour
supprimer le bon docteur Horst. Un ostie à base de Polonium... Ce qui
voulait dire mettre la grande tenue cardinaliste avec les gants pour
éviter la contamination par les doigts...
Si l'ostie ne marchait pas, le coup de la crosse bulgare tenue par
Soeur Emmanuelle prendrait le relais...
Le report du mariage de Rebecca et de Steve était un p'tit miracle.
Cette Soeur Emmanuelle avait des formes mais aussi des dons qui
l'inspiraient...
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

" Voudriez vous, mademoiselle, vous lever de mon ventre ? Mmmm...
je vois que vous avez une belle paire de... chaussures." ( Mais à quoi
tu pensais encore ? ) Dit le jeune commissaire.
Roberta II rougit.
"- Ho, euh, merci... Il y a quelque chose qui me coince." lui répondit-elle.
" - Je sais tout ! " cria Mary !
"- Vous savez tout vous ? Alors qui a été l'archevêque de Lyon en 500 ?
- Saint Etienne !
- Bonne réponse ! Vous reviendrez en deuxième semaine. Maintenant vous
nous lachez espèce d'hystérique en Fiat panda.
- Ho, commissaire. Vous la faites pleurer. Si nous l'écoutions ? De toute
manière nous sommes coincé par votre paire de...
- Oui ! Oui ! Ca va ! Oui ! ...Alors que savez vous madame ?
- Je sais que Steve est mort car sa deuxième épouse est revenue du
Brésil avec une somme en réals convertible et un tupperware vide. "

Le bon docteur Horst tendit une paire d'espadrille à Rosetta.
" C'est une petite crise explosive. Mais je sais que je peux
m'appuyer sur un partenaire solide. Va donc voir le père Joseph.
Je vais lui faire une offre qu'il ne pourra pas refuser... "
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Le bon docteur, en grande tenue de l'Armée d'El Pépito, s'agenouilla
pour recevoir l'ostie des mains du cardinal. Le Père Joseph se tenait
à trois pas derrière le cardinal.
Horst avala l'ostie. Le Père Joseph fit un imperceptible sourire en
regard Soeur Emmanuelle. La lumière des vitraux de la cathédrale d'El
Pépito mettait en valeur le corps de Soeur Emmanuelle... Nom de dieu,
qu'est ce qu'elle allait rentre ce soir, se dit le Père Jopseph, pour
fêter la fin du bon docteur Horst.
Soeur Emmanuelle ne regarda pas le Père Joseph pourtant elle se douta
que ce soir, la nuit serait spéciale.
Un tracteur de 38T venait livrer ses sacs de ciment pour la nouvelle
autoroute. Quant au cours d'un contrôle douanier, le chauffeur omit de
montrer sa TSVR...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

"- Alors absence du TVR 1. Nous allons établir un PV.
- Oui Amiral.
- Et que transportez vous ?
- Une  matière pulvérulente formant avec l’eau ou avec une solution saline
 une pâte plastique liante, capable d’agglomérer, en durcissant, des substances variées.
On l'appelle le ciment (du latin Caementum, signifiant pierre non taillée) et
 il désigne également, dans un sens plus large, tout matériau interposé entre
 deux corps durs pour les lier, votre excellence.
- Je ne suis pas un imbécile. Je suis douanier. Comment expliquez vous la
présence de boîtes de sucettes marquées Choopa Chupp's remplies de
bouteilles de deux litres de gnôle non encore identifiée ?
- Ce sont mes médicaments personnels, votre honneur.
- Il y en a 150 quand même.
- On ne peut pas moins, ô grand précieux.
- Admettons. ...Et cette petite boîte en plomb qui renferme une ostie ?
- Elle a été placé ici à l'insu de mon plein gré, commandeur des croyants.
- Par qui ?
- Une dame en espadrille avec un spitz allemand, cher maître.
Mais je vous recommande toutefois de ne pas toucher cette ostie
et de receller cette boîte en plomb, votre altesse.
- Bon circulez ! Et pensez à vous mettre en règle avant qu'un
pâârrysz-spézial ne s'occupe de votre PV.
- Yo ! mec !
 
Tout ce passait comme prévu.
Maintenant le bon docteur Horst devait respecter sa parole
en offrant la jeunne Dana au père Joseph pour la nuit.
 
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤ 
Le brave Douanier qui n'était pas un imbécile et s'appelait Fernand R
dit le trafiquant d'or, transmis à sa hiérarchie son rappport en 3
exemplaires qu'il tapa sur une machine à écrire saisie puis attribuée
à la Douane voici quelques années. C'était un modèle 1914 revue et
corrigée 1940 de la marque M pas les doigts ds thon né.

Le bon docteur Horst et une furieuse envie de... pisser. L'ostie au
polonium, je crois! Et quand il voulut prendre Popaul, il lui resta
dans la main. Ces cheveux tombés....

Dana avait disparu du lit où elle était attachée depuis heures. Une
feuille de papier l'avait remplacée avec le messsage
suivant :"ioshdfvuiqhbfuivz_euorf ,qzejkfb ,kqerf,qf quizef bjkqhzer
qurfh JSIBNGVS KEV XZK? CLKZ CRF154135533153151SV
NJNFOAIFN ,,erleirj,fapfpa,ed ,aioj,doinzendiniabc kklizejnOAQZOHIERFB
NIKFBIUZEBHFS DJQJOMZEIIHNFIDOJ XEU JZEIFHNEZILFHZENFB
KJLSDFHVQOIEFHIOVHNQDKLFG ?QCPOZEFI ZEF OPOPQ QIOPJFQ%
§DX88S7QDV8QS69FQJN ZEFN ZEZ signé Zorglub de la planète en bas à
droite sur la route du fond..."
<P>
</P>

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Le douanier examina de nouveau la boîte plombée.Mais l'ostie avait
disparue.
A la place, fier, la queue dressée vers le haut, un scorpion
regardait le douanier.

Son rapport de son contrôle routier arriva sur le bureau de
Kouillane.

Horst arriva à la clinique « La Belle Biche » dans la Ferrari
conduite par Mary.

Le camion de ciment stoppa devant l'atelier partiellement détruit de
Pellegrini & Martinez & Co. John en descendit. Il n'y avait personne.
Depuis le trottoir d'en face, sur un solex rafistolé avec du fil
de fer, de la colle japonaise de fabrication coréenne dont on peut trouver un
stock chez les frères Choupa chupp's, et des vis à bois, Percival filmait.

Rosetta était effondrée. Elle venait de trahir Horst. Harry Gateau lui
ayant appris que Edouardo venait de mourir de la main du bon docteur.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Horst se rendit immédiatement à la clinique de la belle biche. Tout
allait au plus mal. Son bras gauche commença à s'effriter et Dana
avait disparut. En relisant pour la 3ème fois la lettre, il comprit
pourquoi... mais quoi... quoi.. coin... coincoin... il devenait fou.
Il déchargea une dernière fois son mauser sur les passants en face de
la clinique. Un passant puis deux enfin un troisième avaient été
touchés en pleine tête. Il alla rendre grâce. Quand dans un dernier
mot, il dit ROSEBURD... et laissa tomber son mauser.
Le bon docteur Horst mourut seul, son corps se décomposa comme ces
envahisseurs qu'il avait vu après, s'être égaré etaprès une dure
journée, en empruntant un chemin de terre... Laissant une trace
noirâtre sur le sol que les techniciens de surface auront bien du mal
à nettoyer... "Nardine, boîte à sardines" dit l'un. "La muse
m'habite." dit l'autre, avant de rajouter "et non pas le
contraire...". Amis (ies) de la poèsie, bonsoir!

Fin du premier chapitre.
Demain second chapitre : Mais qui est qui... Ou pourquoi Dana et sans
Mulder...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Pourquoi ce rendez vous étrange ? Et surtout pourquoi s’y rendre ?
Le Père Joseph, après avoir pris le temps de menoter Soeur Emmanuelle,
se retrouvait donc dans ce terrain vague près de la route de la corniche,
ou avait eu lieu l’accident de Jim, entre El Pépito et El Diablo,
non loin du futur chantier de l’autoroute, dite Autostrada rapida caramba « suivez la flèche ».
Sur le parking se trouvaient une Jaguar, une Fiat Panda importée par Pellegrini &
Martinez & Co sans monogrammes Fiat mais avec un autocollant Ferrari et aux phares cassés,
une Ford de modèle Opel carrossée en break de chasse convertible,
un tracteur de 38T sans TVR 1, un autobus à gazogène en peau d'autruche et parcielement incendié,
une mobilette de marque peugeot gonflé avec un nouveau carburateur de fabriquation
thaïlandaise sur des plans chinois en provenace de Wallis, un solex rafistolé avec du fil
de fer, de la colle japonaise de fabrication coréenne dont on peut trouver un
stock chez les frères Choupa chupp's, et des vis à bois, un scanner chinois de fabrication
Yougoslave- lès-dents-matin & soir et une Maybach noire avec une fuite au réservoir
d’essence. Le père Joseph n’avait pas de véhicule. En tant que membre de l’épiscopat
il a ses vétements sacerdoteaux.
Il s’avança au milieu du terrain vague. A un bon kilomètre du parking.
Sur un piedestal en polystirène imitation marbre vieilli représentant une demi
collone hellènistique tronait un téléphone blanc à cadran rond. Ce dernier sonna.
Le père Joseph regarda autour de lui en sortant un Walter P 38.
Il hésita, puis décrocha.
« - Oui ?
Pronto !
Qui est-ce ?
Vous nous avez trahi eminence.
Mais non, mais non! Ce n’est pas moi C’est Soeur Emmanuelle !
L’agence n’abandonne jamais un agent. Regardez au dessus de vous. »
Au dessus du père Joseph descendait depuis la stratosphère le missille mer-mer EXO 7 surplus argentin modifié mer-vassavoirou EXO PETTE.
Sentant bien que c’était le moment de lancer une phrase historique, le père Joseph
hurla au téléphone : « Je vous emmerde tous bande d’enculés ! »

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤ 

L'homme au pistolet d'or. Le bon docteur Horst venait de mourrir...
Tuer n'est pas jouer. Le Père Joseph venait aussi de mourrir...
Dangereusement vôtre. Soeur Emmanuelle était toujours attachée au lit
par les menottes tartinée de nutella...
L'espion qui m'aimait. Dana avait disparu...
Les diamants sont éternels. Roberta II s'enrichit dans la vente de
sardines à l'huile...
Bons baisers de Russie. Que vous envoyent Pablo et Willy après s'être
pacsés...
Goldfinger. Benifa se demande toujours pourquoi Monsieur Finger l'a
fait trop petit...
Opération Tonnerre. Parce que Mollard Omar est toujours dans les bons
coups...
On ne vit que deux fois. Morchentoy s'en sort toujours mais il ne peut
plus passer les portiques de détections de métaux...
Au service secret de Sa majesté. Kouillane, au Douanier méritant. Et a
sa réplique culte : "Je ne suis pas un imbécile!"...
Vivre et laisser mourrir. Rosetta, parce qu'on ne souvienne plus
d'elle. Sauf si on relit l'histoire depuis le début. Et encore...
Moonraker. Brave Monsieur Martinez...
Rien que pour vos yeux. Cindy a la maxymathose...
Octopussy. Les frères Choupa Chup's ont ouvert un magasin de vente de
morceaux de pieuvres...
Permis de tuer. John, le chauffeur du bus de la ligne 14 s'est
reconverti dans l'opérette...
Demain ne meurt jamais. Keaser Sauze est aussi libre que l'air...
Le monde ne suffit pas. Roberta IV lança le jeu sexy RISK...
Meurs un autre jour. Percival en voulant reprendre une méthode du bon
docteur Horst se tua le lendemain du bon docteur...

Daniel Chanquet 007 contre l'affreux Dr Laffay. Bon c'est simple! Je
n'ai pas trouvé autre chose. Et puis arrêtes de te marrer... Et
essayes de touver le titre manquant! Un indice le dernier, Casino
Royale, est volontaire oublié.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

C'est GoldenEye le titre manquant.
GoldenEye sera le lecteur qui aurra réussi à comprendre quelque chose
à cette histoire qui n’a jamais eu l’ambition d’être comprehensible.

Le mot final aurrai du être « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants »
mais c’est raté car nous avons un peu trop utilisé les explosifs.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

_________________
Joe Batista
golden age

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:13

Clefs pour comprendre (Quoi ?) quelque chose ( ça m'étonnerai) .

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:13

Rosetta ;
Ce qui est sur:
Elle complote pour récupérer le coeur de Steve.
Elle cache ce complot à Edouardo.
Elle a une Ford de modèle Opel.
Elle a des moon-boots.
Elle a un spitz allemand et un homard.
Elle a un tupperware et une bouteille thermos.
Elle parle avec un accent slave.
Elle appelle Horst : "Bob"
Elle dit avoir le coeur de Steve dans le tupperware.
Horst lui tue son homard.
Horst lui taille un short au bistouri.
La police à retrouvé une moon-boots et une bouteille thermos sur le port après l'explosion du bateau de l'émir.
Elle dit (à Horst) qu'elle n'est pour rien dans cette explosion.
Elle trahi Horst après avoir appris qu'il a tué Edouardo.

Ce qui est suggéré:
Elle est la deuxième épouse de Steve.

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:15

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
STEVE:

Ce qui (semble être) est sur:
- Il veut se marier en SECRET avec REBECCA.
- Il veut cacher ce marriage à CINDY et à EDOUARDO.
- Il a eu trois épouses :
- 1. ?
- 2. ROSETTA ?
- 3. DANA.
- Il est connu de VON MECKLENBURG-VORPOMMERN L'ANCIEN.
- Il y a un dossier à son nom dans l'algecco de l'ingénieur.

Ce qu'on peut supposer:
- Il est l'amant de CINDY.
- Son coeur se trouve dans le tupperware de ROSETTA
- On peut donc s'avancer en disant qu'il est mort.
- Son coeur est apporté au bon docteur Horst. ( mais personne n'a ouvert ce tupperware )
- MARY ( qui sait tout ! ) dit qu'il est mort.
- C'est LE CHANOINE qui devait le marier.

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:15

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
REBECCA:

Ce qui (semble être) est sur:
- Elle veut se marier en SECRET avec STEVE.
- Elle veut cacher ce marriage à CINDY et à EDOUARDO.
- Elle est parente d'un journaliste (décédé après une plongée avec bottes en bétons) qui révélla les traffics des investissements du NOTAIRE qui étaient effectués par "ROSETTA de CRACOVIE".
- Elle attend STEVE et LE CHANOINE (Dom Patre) dans la cathédrale de El Pepito pour son marriage secret.
- Elle porte une robe de mariage simple.

Ce qu'on peut supposer:
- Ho... Bien des choses...

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:16

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
DANA:

Ce qui (semble être) est sur:
- Troisième épouse de STEVE.
- Elle est infirmière à la clinique La Belle Biche.
- Elle trouve la paire de jumelles et la boîte à gants de la jeep du CHANOINE en faisant ses course chez RICHARD.
- Elle achette des citrons et des balles explosives.
- Elle est l'informatrice secrète de l'INGENIEURde la DDE.
- Elle a reconnu CONIE CHIWA.
- HORST l'assomme et l'attache dans la chambre 22.
- Elle disparait de la chambre 22.


Ce qu'on peut supposer:
- Aurait apporté la paire de jumelles à EL PABLO ESCOBIT Sénior. Mais examine le phare avec des jumelles.
- Elle espionne HORST pour le compte de l'INGENIEUR.
- Elle est la monnaie d'échange qu'offre HORST au PERE JOSEPH en échange d'une chose que le PERE JOSEPH ne peut pas refuser à HORST.

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:18

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
EDOUARDO ( ou aussi EDUARDO mais on supposera que c'est le même):

Ce qui (semble être) est sur:
- STEVE et REBECCA veulent lui cacher leur futur mariage secret.
- Il prête sa villa à JIM.
- Il est avec la deuxième femme de STEVE ( ROSETTA ?)
- Il fourni les bottes de nage en béton.
- Il possède un pédalo.
- Il a un accent suédois.
- Il parle le latin.
- Il a visité la Chine.
- Il se fait descendre par HORST ( car il trouve les lingots d'or de ULRICH. ? )
- HORST lui confectionne des bottes de nage en béton et le laisse au fond de l'eau à côté de la traction de ULRICH.

Ce qu'on peut supposer:
- Il fait disparaitre les corps des cadavres génants pour le compte de HORST.
- Il détourne le béton.
- Corps avec les bottes de bétons : - M. MULLER
- Le JOURNALISTE parent de REBECCA
- Le JOURNALISTE AVEUGLE
- VON MECKLENBURG-POMMERN
- la mafia albanaise
- EDOUARDO lui même par HORST
- C'est en apprenant sa mort que ROSETTA trahi HORST.

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:19

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
JIM :

Ce qui (semble être) est sur:
- Il est dans le coma.
- Il a eu un accident de voiture sur la route de la corniche entre El Pepito et El Diablo.
- Il devrait résider dans la villa de EDOUARDO.
- Il se trouve dans la chambre 1 de la clinique La Belle Biche.
- Il détient des scanners.
- Il fourni des scanners à ROBERTO et FRANSECO.
- HORST tue JIM avec un coussin afin que EDOUARDO récuperre sa villa.

Ce qu'on peut supposer:
- Sa voiture aurait été sabotée selon M. MÜLLER.
- Des indices pourraient faire soupsonner les frères CHOUPA CHUPP'S de ce sabotage.
- L'enquète de M. MÜLLER contrarie HORST.
- HORST aurait commandité ce sabotage ? Ou alors termine-t-il l'élimination de JIM pour le compte d'un autre ?

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:20

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
ENFANT DE MARY :

Ce qui (semble être) est sur:
- Mary est sa mère.
- Rien.

Ce qu'on peut supposer:
- Jesus ?
- FRANSECO ?
- ROBERTO ?
- Une fille ?
- Un garçon ?
- N'importe qui d'autre.
- Autre chose ?
- On s'en fout ?
- C'est pourtant lui qui est cité dans le titre " Question primordiale" . La question étant : " qui est vraiment l'enfant de Mary ?"

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:21

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
MARY :

Ce qui (semble être) est sur:
- Elle a un enfant ( quoique...) .
- Elle a une Fiat Panda maquillée en Ferrari par M. MARTINEZ et Mlle. PELLEGRINI.
- Elle est tatouée.
- Elle est hystérique.
- Elle clame qu'elle sait tout.
- Elle est belle.
- Elle pleure facilement.
- Elle connait l'archevêque de Lyon en 500.


Ce qu'on peut supposer:
- Elle connait HORST.
- Elle connait LE NOTAIRE.
- Est elle la même MARY que MARY PELLEGRINI ?
MARY PELLEGRINI, 23 ans, célibataire, puéricultrice, fille de M. MÜLLER.
PELLEGRINI comme Mlle. PELLEGRINI maquilleuse de voitures, qui a vendu une Ferrari à MARY ?

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:22

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
ROBERTO :

Ce qui (semble être) est sur:
- Il vit avec FRANSECO
- Il est le fils caché de LOULLA DA SYLVA et de LULLA.
- Il est fournisseur des scanners chinoix-yougoslaves de JIM en Iran pour imprimer des dollards de Bélize que LE NOTAIRE récupère après le transfert de capitaux complexe effectué par ROSETTA.

Ce qu'on peut supposer:
- Est - ce la même personne que BOB ?

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:23

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
FRANSECO :

Ce qui (semble être) est sur:
- Il vit avec ROBERTO.
- Il est fournisseur des scanners chinoix-yougoslaves de JIM en Iran pour imprimer des dollards de Bélize que LE NOTAIRE récupère après le transfert de capitaux complexe effectué par ROSETTA.

Ce qu'on peut supposer:
- C'est un homme ?
- C'est une femme ?
- C'est autre chose ?

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:24

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
LOULLA DA SYLVA :

Ce qui (semble être) est sur:
- Père ou mère de ROBERTO.
- A caché ce fils.
- A une certaine époque, a été 4 ième gazou à l'emporium orchestra de Londres.
- A dirrigé musicalement Maria Callas et André Verschuren dans la version rap de la marche de Benny Hill.
- A subis une opération.

Ce qu'on peut supposer:
- C'est un homme ?
- C'est une femme ?
- C'est un transsexuel ?
- C'est un musicien ?

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:25

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
LULLA :

Ce qui (semble être) est sur:
- Père ou mère de ROBERTO.
- A caché ce fils.

Ce qu'on peut supposer:
- C'est un homme ?
- C'est une femme ?

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:25

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
PRYSCILLIA :

Ce qui (semble être) est sur:
- Fille de JOHN.
- Mariée à M. DIAZ
- Amante de RICHARD.
- Voit RICHARD en cachette sous prétexte d'acheter de l'huile d'olive.
- Elle transporte le courrier du PERE JOSEPH écrit par SOEUR EMMANUELLE.
- Elle veut s'enfuir avec RICHARD.
- Elle veut transmettre la lettre du PERE JOSEPH à HORST.
- Elle vole une jeep avec RICHARD.
- Elle explose dans la jeep de DON PATRE sabotée par LE STAGIAIRE DU SSSP.
- Son corps arrive ( en plusieurs voyages ) à la clinique La Belle Biche.

Ce qu'on peut supposer:
- Fille ou belle-fille de BARBARA ?
- Travaille pour le SSSP.

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:26

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
JOHN :

Ce qui (semble être) est sur:
- Il a une fille : PRYSCILLIA.
- Il est marié à BARBARA.
- Il aide SOEUR EMMANUELLE à se libérerde ses menottes. Et il l'emmène à la clinique La Belle Biche se faire soigner les fesses.
- Il sait conduire un bus. Il vole celui du NOTAIRE.
- Il écrase un solex ( celui de PERCIVAL ? ) avec le bus du NOTAIRE.
- Il conduit le camion de ciment. ( qui transporte aussi l'alcool des frères CHOUPPA CHUPP'S et une boîte en plomb cellée donnée par ROSETTA )
- Il est chauffeur du bus sur la ligne 14.
- Il se lance dans l'opérette.

Ce qu'on peut supposer:
- Il est le beau-frère de RICHARD par son épouse ?
- Il travaille pour le SSSP.
- Il travaille pour les frères CHOUPPA CHUPP'S.
- Il est un des frères CHOUPPA CHUPP'S.
- Il travaille pour ROSETTA.
- Il travaille pour l'INGENIEUR.

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:27

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
BARBARA :

Ce qui (semble être) est sur:
- Elle est mariée à JOHN
- Elle est la belle soeur de RICHARD

Ce qu'on peut supposer:
- Elle est la mère de PRISCILLIA
- Une des soeurs DORA ?

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:28

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
RICHARD :

Ce qui (semble être) est sur:
- Il est l'amant de PRYSCILLIA
- Il est le beau-frère de BARBARA
- Il a un magasin ou l'on vent de l'huile d'olive, des citrons liophilisés et des balles explosives.
- Il fait chanter PERCIVAL
- Il vole une jeep
- Il meurt dans l'explosion de la jeep de DON PATRE

Ce qu'on peut supposer:
- Comme il a une belle soeur soit il est marié à la soeur de BARBARA soit il est le frère de JOHN ( mais dans ce cas PRYSCILLIA est sa nièce !) soit autre chose comme il serait le frère du conjoint de la soeur ( ou du frère ) de BARBARA (ou le contraire ) .
- Il connait PAMELA

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:29

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
PERCIVAL :

Ce qui (semble être) est sur:
- Il a une liaison avec PAMELA
- RICHARD le fait chanter
- Il est déguisé en garde du corps de l'EMIR
- Il roule en solex
- Il prend le DOCTEUR HORST en filature
- Il filme le DOCTEUR HORST avec une caméra
- Il mange des demi temesta
- Son solex est endommagé par le bus conduit par JOHN
- Il insulte JOHN
- Il filme JOHN
- Il meurt le lendemain de la mort du DOCTEUR HORST

Ce qu'on peut supposer:
- Il est garde du corps de l'EMIR
- Il n'est pas garde du corps de l'EMIR mais le fait croire
- Il a tué le vrai garde du corps de l'EMIR ?
- Il ne semble pas connaitre JOHN
- Il ne se fait pas repérer ni par HORST ni par JOHN
- Il travaille pour quelqu'un ?
- Est-ce lui dont le corps est retrouvé quelques mois plus tard dans le port en tenant un petit morceau de relevé de compte bancaire et le corps criblé de balles dum dum ?

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deauclaire
tres bavard
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Univers Exile 00 - Honolulu décembre 1941 - et à Bordeaux aussi
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
nom du perso golden age: James Dayckauney
hero point:
2/2  (2/2)
dommages et effets:

MessageSujet: Re: cadavre exquis   Jeu 31 Juil - 5:30

( Toujours par ordre chronologique d'apparition dans le récit )
CINDY:

Ce qui (semble être) est sur:
- Elle fréquentait un journaliste (décédé après une plongée avec bottes en bétons) qui révélla les traffics des investissements du NOTAIRE qui étaient effectués par "ROSETTA de CRACOVIE".
- Elle est infirmière réanimatrice à la clinique La Belle Biche.
- Elle s'occupe de l'inspecteur sanitaire.
- Elle averti HORST de la présence du CHANOINE et du NOTAIRE dans la clinique pour que HORST les tue.
- Elle doit aller au bal masqué de l'ÉMIR.
- Elle récupère le mauser de HORST.
- Elle a un parrain qui importe des chaussures.

Ce qu'on peut supposer:
- Serait l'amante de STEVE.
- A des relations sex.. spéciales avec HORST et ROBERTA IV.

_________________
Caporal chef James Dayckauney

Sous secrétariat de l'Amiral Deauclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: cadavre exquis   

Revenir en haut Aller en bas
 
cadavre exquis
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cadavre exquis [discussion]
» Le cadavre exquis. (2)
» Énigme 137 : Cadavre dans le desert
» Cadavres exquis
» Paroles d'un mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paix-Amitié-fraternité :: ecrit par divers auteurs :: Deauclaire-
Sauter vers: